Focus technique: Comment fiabiliser simplement son outil épuratoire ?

Station d'épuration - Sapoval

Dans le cadre de nos actions avec les agro-industriels, un constat commun est très souvent réalisé : les personnels techniques sur site subissent le fonctionnement de leur outil épuratoire. Ils n’agissent ainsi qu’en réaction de nuisances, dysfonctionnements ou mauvais résultats observés toujours à posteriori.

Il est certes très difficile de maîtriser l’arrivée tant qualitative que quantitative des effluents. Cependant, des méthodes simples et accessibles, « d’autocontrôles » et de maintenance préventive, existent et permettent de réaliser un suivi proactif et en quasi temps réel de l’installation.

Ce suivi préventif et sur-mesure a de nombreux avantages :

  • Diminuer les pannes, nuisances et dysfonctionnements pour un retour économique direct,
  • Améliorer les performances de l’installation pour un gain environnemental et le respect des seuils réglementaires,
  • Gagner en autonomie dans la gestion de son outil,
  • Mettre en place d’une démarche d’amélioration continue source de gains technico-économiques.

Concrètement, il s’agit de trois actions majeures :

  1. Réaliser des analyses physico-chimiques « terrain », donc rapides et ergonomiques.
    Idéalement, celles-ci sont à réaliser en amont, aval et parfois sur quelques autres points clés de la station d’épuration ou de prétraitement. Sont généralement mesurés les paramètres : DCO, certaines formes azotées et phosphorées, les Matières en Suspension ou Matières Sèches, le pH des effluents… Il est important que l’industriel détermine (avec notre appui) le nombre suffisant mais minimum d’analyses pour avoir un suivi à la fois représentatif et le moins chronophage possible.
  2. Étendre (si ce n’est déjà fait) la maintenance préventive (GMAO) aux équipements de l’outil épuratoire et donc en programmer des contrôles réguliers dans le plan de maintenance.
    Les équipements d’assainissement ont classiquement des durées de vie longues (entre 7 et 15 ans). Sur le terrain, on observe régulièrement des sites qui remplacent leurs équipements de manière beaucoup plus fréquente. Un meilleur suivi de ces matériels souvent onéreux – car travaillant dans des milieux assez corrosifs – sera toujours source d’économies.
  3. Suivre ces différentes actions à l’aide d’un outil informatique adapté, simple et facile d’accès.
    Les modifications de fonctionnement des outils épuratoires sont très souvent visibles dans le temps. Ainsi, pour identifier et prévenir ces phénomènes et pour permettre une transmission des informations en interne et en externe (instances réglementaires), l’intégration des données à un outil informatisé est fortement recommandée. Celui-ci prend très souvent la forme d’un tableur Excel qui une fois de plus doit être mis en place en prenant en compte un nombre à la fois minimum et suffisant d’informations pour une compréhension facile du fonctionnement de la station.

 

En terme de temps passé, il est évident qu’il dépend du site industriel concerné. Ce suivi nécessite de 1h par semaine – pour des process simples de prétraitements – à 1h par jour – dans le cas de stations d’épuration plus complexes.

A la demande de différents clients, SAPOVAL accompagne ainsi les industriels dans la prise en main de leur outil à travers une approche « clés en main » comprenant :

  • La formation des personnels au fonctionnement et au suivi de leur propre installation, à la mise en place de mesures simples d’autocontrôles et d’un plan maintenance spécifique à leur station,
  • L’accompagnement dans la création d’un plan de suivi de l’outil épuratoire
  • La fourniture du matériel d’autocontrôle et des outils de suivi informatisé nécessaire

Ainsi, pour un budget estimatif de 10 à 15 k€ (dont plus de 50% en formation), les gains économiques et environnementaux sur le fonctionnement de la station d’épuration sont tout de suite visibles et permettent des Temps de Retour sur Investissement très court (souvent inférieur à 1 an).

Il est bien sûr possible d’avoir une approche progressive de cette démarche et le mettre en œuvre au fur et à mesure de sa mise en place sur le site industriel.

22 Avr
2017

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.


SAPOVAL

54 Rue Gustave Eiffel
81000 Albi
Tél : 05 63 48 14 21
Mail : contact@sapoval.fr

Haut de page